02 Dec, 16

Accueil

La tradition coréenne au service de notre santé

L’utilisation de la chaleur pour le confort et l’entretien de la santé est particulièrement bien représenté par l’ingénieux système de chauffage traditionnel coréen L’Ondol.

Traditionnellement, les Coréens vivaient, et aiment encore vivre, à même le sol. Ils y faisaient presque tout : Ils prenaient leurs repas, s’asseyaient par terre pour écrire ou étudier, se reposaient, dormaient, etc. Pour cela, le sol des habitations devait être très propre et à une température confortable.

Avant que les lits de type occidental, avec des matelas mous qui ne sont plus en contact avec le sol s’universalisent en Corée, les Coréens dormaient sur de fins matelas déroulés sur le plancher. Ce type de couchage était très agréable grâce à l’Ondol.

L’Ondol est le système de chauffage coréen qui signifie littéralement, « pierre chaude ». Les conduits de la cheminée des fourneaux de la cuisine passaient sous le sol de la maison, pour ressortir de l’autre côté, en réchauffant le sol. La cuisine se situait plus bas (environ un mètre) que les pièces à chauffer. Cette dénivellation facilitait le passage des fumées et de l’air chaud sous le plancher des pièces surélevées.

La chaleur circulait dans les conduits et chauffait le sol en pierres et en terre. Toute l’efficacité reposait sur le fait de concilier le meilleur tirage et un maximum de temps de conservation de l’air très chaud dans les conduits.

Ce type de chauffage possédait un très bon rendement (accumulation et diffusion). La pièce située près du foyer était bien entendu plus chaude que la pièce plus éloignée.

La composition du sol est essentielle, briques, terres et pierres réfractaires, pierres diffusantes et pailles ou papiers huilés pour répartir la chaleur bénéfique sur le sol sans se brûler.

Aujourd’hui, Il existe des versions modernes des planchers « Ondol », avec des complexes minéraux spécifiques et des résistances électriques de haute qualité ainsi que des modèles en écoconstruction plus proches des versions traditionnelles, avec des systèmes de tuyauterie et des complexes de pierres et terres spécifiques se connectant à des moyens de chauffage tels que chaudières, poêles à bois etc.

La natte ou « coussin et matelas » chauffant Wai Qi® vient de ce concept de l’Ondol.